Doom Patrol saison 1
Plate-forme : DVD
Date de sortie : 25 Mars 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
TV
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Robotman, Negative Man, Crazy Jane ou encore Elasti-Girl souffrent de handicaps ou ont été physiquement marqués par des accidents.

Victimes d'un terrible accident, quatre marginaux dotés de pouvoirs surnaturels se regroupent pour former une équipe, la Doom Patrol. Ils mènent alors l’enquête sur de curieux phénomènes et protègent la planète contre leurs effets.

Une "folie bizarre totalement hystérique" est la description la plus précise de la première saison de Doom Patrol. Un voyage étrange et inattendu vers une destination spéciale fait de cette série l'une des plus étranges mais aussi des plus surprenantes du moment. En bref, Doom Patrol est l'histoire d'une équipe de "super-héros" ratés. En fait, ce ne sont pas des super-héros mais des dépressifs dotés de pouvoirs spéciaux. Des personnages tragiques qui, pendant la première saison, doivent tous endurer leur propre torture et se battre (souvent littéralement) pour se redécouvrir. Y a-t-il une ligne directrice dans la première saison de Doom Patrol ? Oui, il y en a une. Pouvez-vous la suivre ? Non. Est-ce que c'est mauvais ? Hmm, pas vraiment. Cette série est l'incarnation même d'une intrigue axée sur les personnages. Là où beaucoup de séries ont des personnages au service de l'intrigue (les gens sont soudainement plus bêtes qu'avant, sinon ils résoudraient le problème tout de suite, vous savez), c'est quelque chose où Doom Patrol aborde différemment. La tranquillité que les scénaristes prennent pour connaître le passé tragique de ces personnages, en fait un spectacle de super-héros à part entière.

D'accord, vous ne devriez pas regarder ces inadaptés lorsque vous attendez de grandes batailles continues avec des superpuissances (il y en a, mais pas beaucoup) et la série attire votre attention en tant que téléspectateur. Car le méchant de cette saison est Mr. Nobody, un méchant joué par Alan Tudyk (Con Man) qui est pleinement conscient qu'il est un personnage d'une série pour DC Universe. L'intrigue est-elle trop lente ? Il vous dira alors pourquoi. Trop déprimé ? Personne ne donne une tournure à l'histoire. Cela semble bizarre, mais il faut vraiment le voir pour le comprendre. Le jeu de Tudyk est excellent, et son timing comique est excellent ici. A côté de cela, Brendan Fraser (La Momie) qui donne une grande performance, surtout avec sa voix, et aussi April Bowlby (Drop Dead Diva) qui donne tout. La véritable star de ce spectacle est cependant Diane Guerrero (Orange is the new Black). Elle incarne Crazy Jane, un personnage aux 74 personnalités, qui ont toutes leurs propres super-pouvoirs. Et, elle joue de façon phénoménale !

VERDICT

-

Bien que la série prenne du temps pour développer son histoire, Doom Patrol peut sembler un peu lent au milieu de la saison. C'est une série étrange et fort surprenante. Les ennemis surréels de la patrouille et les endroits étonnants qu'ils fréquentent ne manqueront pas d'interloquer. Doom Patrol est fortement recommandé, mais soyez averti : Si vous essayez un épisode et que vous n'aimez pas le genre d'humour, arrêtez de regarder. Parce qu'alors vous trouverez très probablement cette série sans valeur.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés